jordane prestrot ⇀ sons . mots . images | boutique . @
Le Gel décide de la myriade d'électrons2008 ⇀ 10 pistes / 27 minutes
1. On n'est pas des chiens non plus
2. Le Silence presque là, en triomphe
3. Donnons du talent à vos déchets
4. De nuit, l'hiver
5. Maître par la fenêtre
6. Encodage des ressources humaines
7. Oublier Séoul, devant la Mer Jaune
8. Du romantisme à dose homéopathique
9. L'Avion par-dessus la forêt
10. Le Triomphe presque là, ridicule




Écouter sur Spotify, Deezer
Télécharger sur Bandcamp, iTunes, Amazon

“Le Gel décide de la myriade d’électrons” est parmi mes albums, le premier que je puisse qualifier de poème électroacoustique. On y trouve, pêle-mêle, du piano et du synthétiseur à piles, des prises de son réalisées en Corée du Sud, des bruits de moteur, un brossage de dents et de la guitare sèche, l’annonce d’un steward, des rugissements et des râles, ainsi que des bouteilles en plastique qu’on écrase — en autres sons et instruments improbables.

Il a été publié pour la première fois par le regretté netlabel La P’tite Maison.